Les passeurs de culturesUn voyage entre identité et altérité culturelle

Conte du Burkina Faso « La jeune fille et le lion »

Il était une fois, une fille qui s’appelait Warimangan. Ses parents l’envoyaient garder les champs. Leurs champs étaient loin du village dans un endroit où il y avait beaucoup d’animaux   sauvages. Le lion a observé que Warimangan venait toute seule chaque jour pour garder les champs, alors il décida de la croquer. Un jour que Warimangan était près de la hutte pour préparer son repas, le lion roi de la brousse s’approcha d’elle et la salua en ces termes :

- Bonjour Warimangan !

Warimangan lui répondit en chantant :

-  Warimangan tambour djembé bonjour

Mon père m’avait promis, qu’il tuerait un lion, un lion très galant, et faire un tambour avec sa peau pour moi. C’est ce jour qui est arrivé, c’est ce jour qui est arrivé. Le lion en entendant cette chanson, prit peur et s’enfuit très loin. Le lendemain le même lion revint avec l’intention de croquer Warimangan. Le roi de la brousse se tint devant la fille et la salua en ces termes :

- Bonjour Warimangan !

Warimangan lui répondit en chantant :

Warimangan tambour djembé bonjour. Mon père m’avait promis, qu’il tuerait un lion, un lion très galant, et faire un tambour avec sa peau pour moi. C’est ce jour qui est arrivé, c’est ce jour qui est arrivé. Le lion en entendant cette chanson, prit peur et s’enfuit très loin. Chaque jour les choses se passaient ainsi, et la fille n’osait rien dire à ses parents. Un jour elle se décida d’en parler.

– Papa, chaque fois que je vais au champ un lion vient me provoquer pour me manger, je chante pour lui en disant que mon père va le tuer, alors il prend peur et s’enfuie.

Le papa répondit  sa fille : 

- Ne t’inquiète pas, demain nous irons ensemble aux champs et ce vieux lion je vais le tuer. S’il vient te saluer ne prends même pas la peine de répondre.

Le lendemain matin, ils partirent tous deux aux champs.

Sans tarder, le vieux lion arriva et salua comme d’habitude, mais Warimangan ne répondit pas. Le lion salua avec fureur. Warimangan ne répondit pas. Le lion s’approcha de la hutte et salua en vociférant : Warmangan Bonjour ! Silence. Le lion était maintenant tout près de la fille, et son papa voyant la fureur du vieux lion eu peur, et dit sa fille Warimangan de répondre comme d’habitude.

Warimangan répondit au lion comme de coutume en chantant :

- Bonjour Warimangan !

Warimangan tambour djembe bonjour. Mon père m’avait promis qu’il tuerait un lion pour moi, un lion très galant pour moi, et faire un tambour avec sa peau pour moi. C‘est ce jour qui est arrivé et c’est ce jour qui est arrivé. Le lion en entendant cette chanson prit peur et s’enfuit très loin. Le soir venu, Warimangan et son père rentrèrent la maison.

Le papa raconta  sa femme ce qu’il avait vu.

- Vraiment ce lion est dangereux, on ne peut même pas le regarder de face. La mère de Warimangan dit : « c’est bon, moi j’irai voir ce vieux lion ».

Le lendemain matin Warimangan partit avec sa mère. Celle-ci était armée de sa lance. Elles arrivèrent aux champs. Ce jour là le vieux lion était pressé de les voir arriver. Le Lion roi de la brousse et de la fort, arriva majestueusement et salua :

- Warimangan bonjour ! pas de réponse.

- Warimangan bonjour ! Silence.

D’un bon le lion s’approcha de la fille:

-  Warimangan bonjour !  silence.

Au moment ou le vieux lion voulait s’abattre sur la fille, sa mère lui planta sa lance dans le coeur, et le vieux lion mourut. La mère coupa la queue du lion pour l’emporter au village comme preuve de son action. Le soir venu Warimangan et sa mère rentrèrent au village. Tout le village fit la fête et acclama la femme. Le chef du village vint la féliciter. Tout le monde mangea du lion, et était content.

Moralité : La femme peut être tout aussi courageuse que l’homme et des fois même plus !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>