Les légendes sur  la ville de New York ont toujours existé et continuent de se propager et faire parler d’elles. Comme pour chaque grande ville, « la grosse pomme » Big Apple en Anglais a son lot de légendes et de mythes. C’est un aspect assez peu connu des touristes… en voici trois assez courtes qui parlent de cette ville que j’ai adoré avec beaucoup… d’imagination !

Trois histoires sur New York

La légende la plus célèbre est celle qui raconte que des caïmans vivraient dans les égouts de la ville. En 1935, The New York Time publiait un article relatant les exploits de quelques jeunes de Harlem qui sortirent un caïman des égouts. Cette légende proviendrait du fait qu’à l’époque, avoir un crocodile comme « animal de compagnie » à la maison était à la mode. Mais après quelques accidents et frayeurs, les propriétaires de ces animaux aussi puissants qu’imprévisibles se sont vus dans l’obligation de les abandonner, les égouts étant le milieu « le plus adéquat » pour eux. Avec le temps, ils auraient perdu leur couleur d’origine et seraient devenus aveugles.

 

Une autre légende urbaine moins connue est celle du trésor caché de l’île de la liberté. Le capitaine William Kidd fut pendu pour piraterie en 1701 et personne n’a jamais retrouvé son trésor. Selon la légende, au XIXe siècle, des soldats trouvèrent le trésor mais aussi un fantôme. Quand ils revinrent pour le récupérer, le trésor comme le fantôme avaient disparus. Cette histoire fût publiée en Août 1892 dans le New York Time.

 

Enfin, une barque fantôme existerait sur le fleuve Hudson. Le navire pourrait apparemment être aperçu les jours de brouillard la fameuse rivière. Cette légende fût retranscrite sur papier pour la première fois dans le livre de Bruce Wallace en 1894 intitulé « The Hudson ».

 

The City, autre nom donné à New York (pour Information, les anglais en Angleterre surnomment aussi Londres de la même manière), est une ville où l’imagination et les légendes font partie intégrante de la ville. Un aspect peu connu des touristes mais qui n’en demeure pas moins très intéressant.