Les passeurs de culturesUn voyage entre identité et altérité culturelle

Mongolie : Légende de « Hailibu le chasseur au grand cœur ».

Voici une nouvelle histoire que je trouve très intéressante : Hailibu le chasseur au grand cœur.

Cette histoire est basée sur un conte traditionnel mongol qui parle de la vie nomade du peuple sous les yourtes.

« Dans les prairies mongoles il y avait un chasseur au grand coeur du nom de Hailibu.

Après chaque chasse, il partageait la viande entre les villageois et ne gardait qu’une petite portion pour lui-même.

Son attention pour les autres lui valait un grand respect dans le village.

Un jour, alors qu’il chassait dans les bois, Hailibu entendit des cris urgents venant du ciel. levant le regard , il vit une petite créature capturée par un vautour vorace.

Il visa rapidement le prédateur avec sa flèche.

Blessé par la flèche, le vautour lâcha sa proie.

Hailibu regarda cette étrange créature qui avait le corps d’un serpent et dit:  » Pauvre chose, rentre vite chez toi. «

La créature répliqua :  » Respectable chasseur, vous avez sauvé ma vie, ce dont je vous suis extrêmement reconnaissante. Je suis la fille du roi dragon et je suis sûre que mon père vous remerciera par une grande récompense.

Il a beaucoup de grands trésors que vous pouvez prendre. Si aucun de ces trésors ne vous plaît, vous pourrez lui demander une pierre précieuse qu’il tient dans sa bouche.

 N’importe qui, qui tient cette pierre dans sa bouche, sera capable de comprendre les langages de tous les animaux. «

Le chasseur Hailibu ne s’intéressait à aucun trésor que ce soit mais être capable de comprendre les langages des animaux lui plaisait beaucoup. Il demanda à la fille du dragon :  » Y a-t-il vraiment une pierre aussi précieuse ? « 

Elle répondit :  » Oui. Mais tout ce que vous entendrez des animaux, vous devrez le garder pour vous-même. Si vous le dites aux autres, vous vous transformerez en une pierre. « 

 Le jeune dragon emmena Hailibu au bord de l’océan. A mesure qu’ils avançaient dans l’océan, l’eau s’écartait aussitôt de chaque coté et Hailibu pouvait marcher comme sur une large avenue. Peu de temps après un palais étincelant émergea, lieu où le roi dragon résidait.

Le roi dragon fut content d’apprendre que Hailibu ait sauvé sa fille et il lui offrit de prendre n’importe quel de son palais qui lui plaisait .

 Après un moment de silence, Hailibu répondit :  » Si vous voulez me donner quelque chose en cadeau , puis je vous demander la pierre précieuse dans votre bouche ?  » Le roi dragon baissa la tête et réfléchit pendant un instant. Puis il ôta la pierre de sa bouche et il la donna à Hailibu.

 Sur le départ, la fille du dragon répéta à Hailibu: “Respectable chasseur, s’il vous plait souvenez vous de ne pas dire à quiconque ce que les animaux disent. Autrement, vous vous transformerez immédiatement en une pierre. « 

Ayant la pierre précieuse dans sa bouche, Hailibu aimait encore plus chasser dans les bois. Il pouvait comprendre les langages de toutes les bêtes et tous les oiseaux et il savait quel animal chasser dans chaque endroit de la montagne.

Il fut capable de chasser plus de viande et de donner davantage aux villageois. Plusieurs années passèrent rapidement. Un jour, dans la montagne, il entendit un groupe d’oiseaux parler de quelque chose avec urgence. Il écouta attentivement. L’oiseau de tête disait: “Nous devons partir ailleurs rapidement. Ce soir, la montagne va s’effondrer et l’inondation va submerger toutes les terres. Beaucoup de gens pourraient mourir. « 

Hailibu fut choqué d’entendre cela. Il se précipita chez lui et il révéla ces paroles aux villageois :

-  » Nous devons partir ailleurs immédiatement ; nous ne pouvons plus rester ici !  » Tous furent surpris :  » Nous vivons bien ici ; pourquoi partir ? « 

 Hailibu continuait de répéter ces paroles, mais personne n’écoutait. En pleurs, il suppliait :  » S’il vous plait écoutez moi ! Je peux jurer que ce que je dis est vrai. Croyez moi, nous devons partir maintenant ; autrement il sera trop tard. « 

Un vieillard essaya de calmer Hailibu: “Tu es un homme bon et tu n’as jamais menti. Nous avons vécu ici pendant des générations mais maintenant tu nous demandes de partir. Tu dois nous dire pourquoi ; partir n’est pas une chose facile. « 

Hailibu ne vit aucun autre moyen de sauver les villageois. Il devint soudain très calme.

Il dit aux villageois :  » Ce soir, la montagne va s’écrouler et une grande inondation va submerger cette terre. Vous voyez, les oiseaux s’en vont. « 

Alors il raconta comment il avait obtenu la pierre précieuse, qu’il était capable de comprendre toutes les bêtes et les animaux mais qu’il devait garder secret ce qu’il avait entendu de crainte qu’il se transforme en une pierre et finalement que les oiseaux parlaient entre eux de fuir un désastre imminent.

Alors qu’il racontait son histoire, le bas de son corps, depuis les pieds, commença à se transformer en pierre. Quand il eut fini de raconter toute l’histoire, son corps tout entier était devenu pierre.

Les villageois furent choqués et en pleurs, regrettant de ne pas avoir écouté Hailibu plut tôt. Emportant l’essentiel et leurs troupeaux de bétail, avec leurs vieillards et leurs enfants, ils marchèrent vers un pays éloigné. Ils continuèrent à marcher la nuit, lorsque soudainement des nuages épais recouvrirent le ciel et le vent commença à hurler.

Bientôt la pluie tomba comme jamais tombé auparavant. Dans la direction de leur village, ils entendirent un grondement de tonnerre venant de l’effondrement de la montagne.

Depuis ce jour, les nomades Mongols qui s’installent au pied des montagnes, ne restent jamais bien longtemps au même endroit de peur que la montagne s’effondre. »

Vous pouvez découvrir en cliquant sur ce lien vidéo les grandes étapes du montage d’une yourte mongole. Bonne découverte ! https://www.youtube.com/watch?v=SnPXHKpYzjc

2 Responses to Mongolie : Légende de « Hailibu le chasseur au grand cœur ».

  1. Ariane

    Hey familia, bon retour et merci pour les jolies graines que vous avez semé à Cali et dans tout votre voyage!!!! une question, quelle est la musique de la video de comment construiré une yourtj en Mongolie, je suis tombée amoureuse de cette musique…mille merci et bon baisers de Colombie! ari

    • eric latil

      Merci Ariane pour ta belle compagnie lors de notre séjour à Cali… nous sommes très heureux d’avoir fait ta connaissance ! A bientôt ici ou ailleurs !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>